Culture/Patrimoine

[Mois de la commémoration de la seconde abolition de l'esclavage en Guyane] : ouverture du village de l'abolition


Dans le cadre de la treizième édition du Mois de la commémoration de la seconde abolition de l’esclavage en Guyane que la mairie de Saint-Laurent du Maroni et ses partenaires associatifs organisent du 10 mai au 10 juin, venez ce vendredi 17 mai participer à l'ouverture du village de l'abolition au chapiteau municipal (rue Milien).

Ce village constitue une nouveauté. C’est un lieu fédérateur où les artisans, les associations, les artistes, les habitants pourront se retrouver tout au long de ce mois de la commémoration pour échanger, partager, découvrir et faire-ensemble.

Le village sera ouvert sur les horaires des ateliers et des manifestations qui s'y dérouleront pendant tout le mois. L'entrée est gratuite.

Parmi les ateliers proposés, ce vendredi auront lieu notamment :

- l’atelier sculpture sur bois de Franky AMETE qui réalisera une pagaie de 4m avec les participants

-l’atelier de confection de PANGUI ET KAWAÏ avec l’association Ouest Réussite

-ou encore à l’Atelier confection d’un instrument chamanique, le MALAKA, avec l’Association ANYABO

Pour participer à ces ateliers gratuits vous devez au préalable vous inscrire auprès du service événementiel de la mairie au 0594 27 98 07.

Par ailleurs vous pourrez découvrir l’exposition « Paroles d’esclaves, mémoires des lieux » qui traite de l’esclavage au travers de photographies, de témoignages…Elle est proposée par le service patrimoine de la Ville et co-réalisée par Philippe Monges, photographe, et l’association Les anneaux de la mémoire.

Vous retrouverez l’ensemble des informations relatives aux ateliers et manifestations proposés au village de l'abolition dans le cadre du Mois de la commémoration dans le programme disponible sur :

https://www.saintlaurentdumaroni.fr/Retrouvez-le-programme-complet-du-Mois-de-la-commemoration-de-la-seconde-abolition-de-l-esclavage-en-Guyane_a5128.html

En visitant le village de l'abolition, vous pourrez également admirer le remarquable travail réalisé par les élèves et professeurs du Lycée Bertène JUMINER qui ont réalisé la décoration de ce village. Ce travail est à la fois artistique et pédagogique : la création d’objets en papier mâché s’est accompagnée notamment d’un travail de recherche documentaire sur l’esclavage.

Ce village de l'abolition, comme ce mois de la commémoration, sont ouverts à tous. Les activités proposées y sont gratuites. Au travers d’eux il s’agit de mieux comprendre le sens de l’Histoire afin de bâtir un avenir commun et porteur d’espoir, en particulier pour nos jeunes. C’est là le véritable enjeu de cette commémoration : commémorer pour aller de l’avant, pour VIVRE-ENSEMBLE et pour FAIRE-ENSEMBLE.

Rédigé le Mercredi 15 Mai 2019 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport | Aménagement urbain | Economie/Emploi | Education | Citoyenneté | Associations