Culture/Patrimoine

[Mois de la Commémoration de l’abolition de l’esclavage] : Grande soirée de clôture du Mois de la commémoration



Lundi soir, un public nombreux a répondu à l'invitation de Madame le maire de la Ville de Saint-Laurent du Maroni, Sophie CHARLES, et de son conseil municipal. Dans le cadre de la journée du 10 juin, jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage en Guyane, et en clôture du Mois de la commémoration de l'abolition de l'esclavage, la Ville de Saint-Laurent du Maroni organisait une soirée exceptionnelle en présence de Jean-Marc AYRAULT, ancien Premier Ministre et Président de la Mission de la mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions, de Yves DAREAU, sous-préfet de l'arrondissement de Saint-Laurent du Maroni, des élus du conseil municipal, des autorités coutumières, des associations et artistes partenaires et des habitants de Saint-Laurent.
 

Après un temps d'échange autour du Mois de la Commémoration organisé à Saint-Laurent et autour des enjeux de la capitale de l'ouest, Madame la maire a pu faire découvrir au Président de la Mission de la mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions toute la richesse et la variété des activités proposées dans le cadre du Mois de la commémoration au travers notamment de la restitution de l'ensemble des ateliers organisés depuis le 10 mai dernier. L'occasion pour Jean-Marc AYRAULT de rencontrer les associations, les artistes et les habitants de Saint-Laurent qui ont participé à ces ateliers qui constituent de véritables lieux de partage, de transmission des savoirs et des savoir-faire traditionnels.


La deuxième partie de la soirée a permis au public d'apprécier des prestations de chant, de danse, de théâtre et de musique de grande qualité. Chacune mettant à l'honneur les traditions noire-marrone, créole, haïtienne ou amérindienne.

 



Cette soirée marquait la fin de la treizième édition du Mois de la commémoration de la seconde abolition de l'esclavage en Guyane organisé depuis le 10 mai par la mairie de Saint-Laurent du Maroni et ses associations partenaires. Un Mois de la commémoration qui, comme chaque année, invitait au travail de mémoire, à l’ouverture culturelle et au partage. Mieux comprendre le sens de l’Histoire afin de bâtir un avenir commun et porteur d’espoir, en particulier pour nos jeunes. C’était là le véritable enjeu de cette commémoration : commémorer pour aller de l’avant, pour VIVRE-ENSEMBLE et pour FAIRE-ENSEMBLE.


Rédigé le Mercredi 12 Juin 2019 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport | Aménagement urbain | Economie/Emploi | Education | Citoyenneté | Associations