L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      


A l'affiche au Toucan

FERMETURE POUR TRAVAUX

Mme Sophie Charles, maire de Saint-Laurent du Maroni, informe les administrés que le cinéma municipal Le Toucan est fermé pour cause de réhabilitation en salle de cinéma et spectacles.   La Ville de Saint-Laurent du Maroni investit dans la...




Rejoignez-nous !





Se loger

[Logement] : Madame le maire propose une solution innovante à Annick GIRARDIN, ministre des outre-mers, pour résorber l'habitat spontané


Ce matin, Madame le maire de Saint-Laurent du Maroni, Sophie CHARLES, participe au lancement de la Conférence Logement Outre-mer au ministère des outre-mers à l’invitation de Annick GIRARDIN, ministre des outre-mers, et de Julien DENORMANDIE, ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du logement. Étaient également présents Patrice FAURE, préfet de la Région Guyane, ainsi que les maires d'Apatou, de Kourou, de Mana, de Macouria, de Rémire-Montjoly ainsi que des élus de la Collectivité Territoriale de Guyane.
 

A l’occasion de cette conférence, deux tables rondes étaient organisées autour de la politique actuelle du logement outre-mer et des perspectives du Nouveau Plan Logement Outre-mer 2019-2022.

Dans le cadre de ce dernier, le programme Action cœur de ville occupe une place centrale. Pour rappel, la Ville de Saint-Laurent du Maroni bénéficiera de ce programme lancé par le Président de la République Emmanuel Macron et porté en partenariat avec l’État. Action cœur de ville permettra dès 2019 de revitaliser le centre-ville de la capitale de l’ouest.

Lors des échanges, Annick GIRARDIN a insisté sur la nécessité de renouveler et redynamiser la politique du logement outre-mer en l’adaptant aux réalités des territoires. Un point de vue que partage pleinement Sophie CHARLES. D’ailleurs, le lancement de la Conférence du logement outre-mer a été l’occasion pour Madame le maire de remettre à Annick GIRARDIN un dossier présentant une solution innovante de lotissement visant à résorber l’habitat spontané à Saint-Laurent du Maroni.

Cette proposition fait suite aux différentes rencontres et aux échanges qui ont eu lieu ces derniers mois entre la Ministre et la Ville de Saint-Laurent autour de la question de l’habitat spontané à Saint-Laurent du Maroni.

Léon BERTRAND avait déjà sensibilisé la Ministre lors de sa dernière visite sur le terrain à Saint-Laurent du Maroni. Lors de ce déplacement, Annick GIRARDIN avait pu constater combien l’habitat spontané se densifie dans certains quartiers et combien il perturbe les programmes d’aménagement de la Ville. Sophie CHARLES a continué à porter le dossier auprès de l’État aboutissant aujourd’hui à la remise de cette note à visée opérationnelle.

 

Ce dispositif innovant consisterait, en partenariat avec l’État, à viabiliser des terrains sur lesquels, sous certaines conditions, les habitants construiraient leur habitation en s’appuyant sur leur savoir-faire en matière de construction. Ce dispositif vise à résorber l’habitat informel mais aussi à permettre aux personnes à revenus modestes d’accéder, sous conditions, à la propriété.



Rédigé le Vendredi 1 Février 2019 - Service de la Communication

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 6 Août 2008 - 10:35 SGDE : Ouverture d'un compteur d'eau

Mercredi 6 Août 2008 - 10:14 Agences immobilières


Se loger | Se soigner | Se déplacer | Services publics | Tourisme