L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  


A l'affiche au Toucan

L'ÎLE AUX CHIENS

NOUVELLE DATE: Samedi 31 août à 19h00 / en plein air au Camp de la transportation / entrée gratuite Réalisé par Wes Anderson Avec les voix de Vincent Lindon, Louis Garrel, Romain Duris Animation / Etats-Unis, Allemagne / 2018 /...




Rejoignez-nous !





Se loger

[Logement] : Madame le maire invitée à venir sensibiliser les parlementaires à l’Assemblée Nationale sur les réalités et les besoins de la commune en matière de foncier et de logement.


Madame le maire de Saint-Laurent du Maroni, Sophie CHARLES, était invitée cette après-midi à venir participer à une audition à l’Assemblée Nationale par Jean-Luc LAGLEIZE, député de Haute-Garonne, en charge d’une mission parlementaire sur la question foncière, en particulier sur la problématique de la maîtrise des prix fonciers. Etait également présente Sylviane TEROOTEA, maire de Uturoa (Polynésie française) et présidente de l’Association des Communes et Collectivités d’Outre-Mer (ACCD’OM).
 
Cette audition visait notamment à informer les parlementaires sur les réalités guyanaises et à faire remonter les besoins et propositions des collectivités en matière de foncier et de logement. Il s’agit d’étudier comment libérer du foncier pour construire des logements tout en évitant la flambée des prix.

Madame le maire a tout d’abord insisté sur les réalités de la commune : forte croissance démographique et urbaine, besoins massifs en logement, développement de la ville spontanée qui concurrence la ville programmée, augmentation forte et constante des effectifs à scolariser....

Par ailleurs, Madame le maire a insisté sur les difficultés rencontrées par la Ville de Saint-Laurent pour construire des équipements publics (comme les écoles par exemple) dans les délais contraints imposés par la réalité du territoire faute de foncier disponible.
Enfin, Madame le maire a présenté la stratégie d’aménagement urbain définie et déployée par la Ville. Après avoir présenté les programmes en cours et à venir sur le territoire de la commune (Action cœur de ville, Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, Opération d’Intérêt National, aménagement de la ZAC Saint-Maurice, du secteur Cultures-Fatima...), elle a rappelé la proposition de lotissement d’auto-construction encadrée présentée par la mairie à l’Etat. Cette expérimentation permettrait de résorber l’habitat illégal et offrirait la possibilité à des personnes à revenus modestes d’accéder, sous conditions, à la propriété.

Enfin, les questions de la spéculation foncière, des usages du foncier par les habitants et de l’aménagement foncier ont également été abordés.

Rédigé le Jeudi 6 Juin 2019 - Service de la Communication

Se loger | Se soigner | Se déplacer | Services publics | Tourisme