Périscolaire

Dispositif périscolaire à Saint-laurent : point presse du 02 septembre 2016 autour de la pré-sélection des animateurs


Monsieur le Maire avec Guyane 1ere TV
Monsieur le Maire avec Guyane 1ere TV
Ce matin à 9H Léon BERTRAND, maire de Saint-Laurent, Sophie CHARLES, 1ere adjointe au maire, Josette LO-A-TJON, élue en charge aux affaires scolaires, et Arnaud FULGENCE, élu en charge des questions d'emploi, ont rendu visite aux demandeurs d'emploi sélectionnés pour suivre une pré-formation aux métiers de l'animation. Une partie de ces stagiaires sera ensuite retenue pour une formation plus complète en vue d'intégrer le dispositif périscolaire à Saint-Laurent.

Aux stagiaires, Monsieur le Maire a rappelé que :
 
" le dispositif périscolaire est un projet d'envergure pour Saint-Laurent. Ceux d'entre vous qui seront sélectionnés vont avoir une place essentielle dans ce dispositif. Votre implication et votre sérieux vous permettront d'être retenus et ensuite de réussir dans la mission qui vous sera confiée. C'est une belle opportunité à saisir."

Ensuite, face aux médias, Monsieur le Maire a insisté sur le fait que :
 
"Saint-Laurent innove. La Ville, aux côtés de son partenaire principal l'APROSEP, a soigneusement préparé le lancement de ce dispositif pour éviter les échecs survenus malheureusement dans d'autres commune de Guyane. Ce dispositif va permettre de former des jeunes afin d'accroître leur employabilité (100 demandeurs d'emploi de Saint-Laurent ont été pré-formés) ; de créer de l'emploi (50 postes d'animateurs) ; de renforcer le tissu associatif saint-laurentais (25 associations, voire 50 selon l'évolution du dispositif pourront bénéficier d'animateurs mis à disposition par la Ville) ; et enfin, et surtout, de toucher 3000 enfants la première année (au lieu des 600 actuels) puis davantage avec la montée en puissance sur les 2 années suivantes. Nous avons misé sur la qualité : qualité des contenus proposés et qualité des intervenants notamment."
 
En effet, depuis plusieurs mois déjà la Ville et l'APROSEP préparent la mise en place du dispositif périscolaire à Saint-Laurent. Les pré-sélections des futurs animateurs constituent une des étapes clé de cette préparation. Depuis le mois de juillet, aux côtés de la Ville de Saint-Laurent, l’APROSEP encadre des stages de présélection afin d’identifier les futurs animateurs qui interviendront dès l’automne sur le terrain. Au total ce sont près de 100 demandeurs d’emploi de Saint-Laurent qui auront suivi chacun 70 heures de formation.
 
Ce matin, les stagiaires de la quatrième vague de pré-sélection achèvent leur cycle de pré-formation aux métiers de l’animation. Pendant plus de 10 jours, des formateurs spécialisés de l’APROSEP les ont accompagné pour les informer sur les actions qui seront menées dès l’automne dans les quartiers de Saint-Laurent ; et pour leur donner les bases du métier d’animateur : connaissance du public encadré, mise en place de jeux et d’activités, et notions théoriques autour des questions d’activité, d’autorité, etc. En les préparant aux métiers de l’animation, ces heures de formation augmentent aussi leurs compétences et leur employabilité.
 
 
Comme le souligne Monsieur le Maire, en signant cette convention avec l’APROSEP et le Groupement d’employeur autour de la question du périscolaire, la Ville de Saint-Laurent innove. A la différence d’autres communes qui ont déjà lancé le dispositif périscolaire sur le territoire, la Ville de Saint-Laurent n’intervient pas uniquement comme financeur. Elle accompagne également au quotidien un dispositif qui génère une offre de formation professionnelle sur le territoire de la commune ; qui va créer de l’emploi (environ 50 postes d’animateurs) ; et qui va renforcer le tissu associatif local en mettant ces animateurs formés à disposition des associations au quotidien.
 
 
L’accompagnement de la Ville prend des formes diverses : financement d’une partie des salaires certes ;
mais aussi mise à disposition des animateurs auprès des associations ; mise à disposition de locaux, aide logistique, etc. Au total ce sont environ 3 millions d'euros  sur 3 ans  qui ont été votés au budget de la Ville pour soutenir ce dispositif.

 

Monsieur le Maire et les apprenants
Monsieur le Maire et les apprenants

Les apprenants en pré-formation périscolaire
Les apprenants en pré-formation périscolaire

Rédigé le Vendredi 2 Septembre 2016 - Service de la Communication

Maternelle et élementaire | Collège et Lycée | Enseignement supérieur/ Formation | Périscolaire