Tourisme

Des gyropodes arpenteront désormais les rues de la ville


La Présidente de l’Office de Tourisme, Sophie Charles,et toute son équipe de l’Office de Tourisme de Saint-Laurent du Maroni, ont présenté le lundi 26 novembre, leurs nouveaux gyropodes, en présence du Maire, Léon Bertrand.

L’initiative de cette acquisition répond à une conduite de développement du secteur touristique, qui tend à moderniser l’approche des visites des quartiers (le petit Paris, le village charbonnière, le village Balaté, le bourg…), en les rendant plus attractives.

Appelé aussi «transporteur personnel » ce véhicule est tout à fait innovant. Il se déplace de façon silencieuse sans émissions polluantes, car électrique. Sa durée de vie est longue et le coût de son entretien est quasiment nul. Les visiteurs pourront à présent se promener dans la ville de manière ludique et sans souffrir de la marche. Une cadence modérée permet de profiter du paysage en toute sécurité. Intelligent, le gyropode épouse de manière intuitive les mouvements du corps, ce qui en fluidifie la conduite. De plus ses roues épaisses en font un véhicule tout terrain, de quoi ravir les conducteurs les plus aventuriers.

Dans cette même dynamique, une vingtaine de vél’ouest seront livrés à l’Office du Tourisme début 2013, pour le plaisir des balades en vélo à libre usage.

La ville de Saint Laurent du Maroni peut s’enorgueillir. Elle fait dorénavant partie de ces quelques villes pionnières, en France métropolitaine, et en Guyane, à avoir parié sur les gyropodes, dans ce territoire d’avenir.

Le coût global de l’achat des gyropodes s’élève à 45 670,00 €. Le projet global d’un montant de 76 127 € (gyropodes et vél’ouest) a été financé par le programme LEADER à 80 %, et l’Office de Tourisme à 20%.

Rédigé le Mercredi 28 Novembre 2012 - Service de la Communication

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 1 Décembre 2018 - 08:35 Hôtels, Gîtes et Carbet


Se loger | Se soigner | Se déplacer | Services publics | Tourisme