L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  


A l'affiche au Toucan

L'ÎLE AUX CHIENS

NOUVELLE DATE: Samedi 31 août à 19h00 / en plein air au Camp de la transportation / entrée gratuite Réalisé par Wes Anderson Avec les voix de Vincent Lindon, Louis Garrel, Romain Duris Animation / Etats-Unis, Allemagne / 2018 /...




Rejoignez-nous !





La mairie

[BUDGET 2019] : un budget équilibré et ambitieux


[BUDGET 2019] : un budget équilibré et ambitieux
La semaine dernière le conseil municipal de la Ville de Saint-Laurent du Maroni a voté un budget sain et équilibré d’un total de 100 983 556 euros avec de près de 56 millions d’euros en fonctionnement et 45 millions en investissement pour le budget principal.
Ce budget est le fruit de la politique budgétaire rigoureuse menée depuis plus de 10 ans par la commune. L’Agence Française de Développement a d’ailleurs récemment salué cette gestion rigoureuse.
Pour 2019, le budget principal de la Ville sera encore équilibré avec deux composantes :
- Un budget Fonctionnement de près de 56 millions : c’est un budget contraint et maîtrisé qui permettra toutefois de répondre aux besoins de la commune
- Un budget Investissement ambitieux de 45 millions sur lesquels 29.5 millions d’euros seront consacrés aux travaux et 2.2 millions aux études. Ce budget permettra de réaliser de grands chantiers pour améliorer le cadre de vie et le quotidien des habitants.
Ce budget 2019 est la traduction de la stratégie financière adoptée par la commune afin de répondre aux urgences d’aujourd’hui tout en préparant demain en :
- Préservant la capacité d’autofinancement qui est excellente aujourd’hui (6 millions d’euros)
- Garantissant un mode de fonctionnement satisfaisant
- Préservant notre capacité à investir aujourd’hui et dans l’avenir
A noter que pour la 20ème année consécutive, les taux d’imposition n’augmenteront pas :
- Pour aller plus loin…
Le contexte...
La Ville de Saint-Laurent doit résoudre une équation compliquée : des besoins massifs d’un côté (liés à la pression démographique et migratoire), et des moyens financiers contraints de l’autre (assiette fiscale réduite, dotations de l’État non calibrées à la population réelle vivant sur le territoire de la commune mais à la population recensée).
Parmi les dépenses importantes auxquelles doit faire face la commune, citons deux exemples. En 2018 :
- les écoles primaires ont coûté 10 millions en fonctionnement soit 20% du budget principal et près de 2 millions en investissement.
- Le gardiennage des bâtiments gérés par la commune a coûté 4 millions d’euros. D’où le projet de vidéoprotection porté par la commune. Ce dernier pourra être lancé une fois le déploiement de la fibre achevé. La vidéo protection permettra ainsi de réduire les coûts de gardiennage tout en offrant plus de sécurité aux habitants.
Dans ce contexte, la commune est contrainte à des choix budgétaires et une gestion rigoureuse.
Les axes d’intervention en 2019 :
En 2019, la commune va poursuivre ses efforts dans l’ensemble des domaines relevant de ses compétences. Car à Saint-Laurent, au regard de l’explosion démographique et de l’accroissement rapide de la ville, tout est prioritaire.
Toutefois, citons quelques nouveautés :
- dans les quartiers les aménagements se poursuivront : aménagement à Terre-Rouge, études pour l’aménagement futur de Maryflore, rénovation de Amapa 1 et 3 sur le modèle récent du lotissement des Sables Blancs, rénovation au quartier des Écoles, aménagement routier du Lac Bleu…La commune va notamment investir 7 millions d’euros dans les travaux de voiries et 6 millions dans les constructions d’écoles primaires.
- pour les jeunes notamment, la commune va disposer des agrés de streetworkout dans les quartiers, créer des espaces de vie sociale, achever la rénovation des sols du gymnase municipal, poursuivre les travaux du cinéma municipal Le Toucan,…
- la commune va continuer à soutenir les associations à hauteur de 2 millions, en particulier dans les quartiers et en faveur de la cohésion sociale, et à accompagner le SDIS (991 000€), l’Office du tourisme (400 000€) et le CCAS (800 000€)
- Le lancement de la rénovation urbaine débutera avec l’occupation des anciens locaux du CHOG où la Ville installera les Microfolies, la Télévision de l’ouest, des acteurs économiques et des associations ; le réaménagement de l’espace situé autour du Camp avec des travaux de voirie ; l’aménagement de la place de l’Office de tourisme…

Rédigé le Mardi 16 Avril 2019 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport | Aménagement urbain | Economie/Emploi | Education | Citoyenneté | Associations