L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Communiqués


Rejoignez-nous !







Histoire & Patrimoine

Avis sur la fête patronale de 1938

Cote : 1I_I_04_002_A
Le 9 août 1938
Fonds Archives Communales-Mairie de St-Laurent du Maroni


Avis sur la fête patronale de 1938
Les fêtes communales ponctuaient la vie quotidienne de l’Administration pénitentiaire. Fête patronale, fête du 11 novembre, elles étaient l’occasion pour la population libre et l’administration pénitentiaire de se retrouver. La population carcérale était aussi conviée à
participer.

Grâce à ce document, nous apprenons que la date de la fête de Saint-Laurent, fêtée au mois de Mars jusqu’en 1914, a lieu à partir de 1938 le 10 août de chaque année. Cette tradition saint-laurentaise perdure jusqu’à présent. Si la fête de Saint-Laurent du Maroni a toujours lieu sur la
place de la république, le programme a quelque peu changé!

La fête de Saint-Laurent du Maroni commençait à 6 heures du matin, le 10 août pour finir le lendemain à la même heure. Bals publics, courses en pirogue, à la nage, à pied, à bicyclette (mais de façon ralentie) et même à dos d’ânes étaient organisés par le comité des fêtes. Un match de football avec une récompense de 500 francs à l’équipe gagnante avait lieu. Un repas était également offert aux plus
démunis.

Le 10 août est le jour de la fête de Saint-Laurent. Il fut condamné à être brulé vif en 258 par l’empereur romain Valérien. 84 communes françaises portent aujourd’hui son nom, dont Saint-Laurent du Maroni.

Le supplice de saint Laurent inspira la devise de la Ville : « peu me chaud, rien ne me cuit ».


Renseignements
Service Patrimoine/ Camp de la Transportation
05 94 27 85 96
patrimoineslm@gmail.com/

Rédigé le Jeudi 10 Octobre 2013 - Service de la Communication

Histoire & Patrimoine | Art & Expositions | Lecture | Musique & Danse | Cinéma & Théâtre | Activités culturelles