L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          


Rejoignez-nous !

A l'affiche au Toucan

LOS SILENCIOS

Jeudi 19 mars à 20h00 Un film de Beatriz Seigner Avec Marleyda Soto, Enrique Diaz, Maria Paula, Tabares Peña,Adolfo Savilvino Drame / Brésil, Colombie, France/ 2019 / 1h29 / VOSTFR / Pyramide Distribution   Nuria, 12 ans,...








Vie citoyenne

Assemblée plénière du Grand Conseil Coutumier des populations amérindiennes et bushinenge


Ce 31 août, le Grand Conseil Coutumier tenait son Assemblée plénière à l'Hôtel de Ville de Saint-Laurent autour des questions du foncier, des grands projets industriels concernant le territoire ainsi que du fonctionnement du Grand Conseil (budget, communication...).
Étaient présents pour l'ouverture de cette assemblée plénière aux côtés des membres du Grand Conseil Coutumier et de son président, Silvio Vans Der Pjil : Léon BERTRAND, maire de Saint-Laurent du Maroni, Lénaick ADAM, député de la deuxième circonscription, Yves DAREAU, sous-préfet de l'arrondissement de Saint-Laurent du Maroni.
Dans son discours Monsieur le Maire a souligné :
"[...] je me réjouis de l’existence du Grand Conseil coutumier qui démontre que depuis [1996, date à laquelle il avait organisé le premier Congrès International des Amérindiens à l'Assemblée Nationale] les choses ont avancé et que des étapes supplémentaires ont été franchies : non seulement les autorités coutumières amérindiennes mais aussi bushinenge sont officiellement reconnues ; et je suis très heureux que cette assemblée plénière se tienne à Saint-Laurent."
Par ailleurs Léon BERTRAND a souligné combien le Grand Conseil Coutumier est important à ses yeux. Et ce pour trois raisons :
- il institutionnalise la place que les autorités coutumières ont et doivent avoir dans la vie de la cité. Elles constituent un allié incontournable et précieux des institutions républicaines. Et le Président du Grand Conseil Coutumier, S Van der Pjil incarne parfaitement, en tant que chef coutumier de Balaté et élu municipal, cette complémentarité entre la coutume et les institutions républicaines.
⁃ la diversité des points de vue fait la richesse des débats. Elle fait bouger les lignes dans le bon sens. Pour au final aboutir à des solutions acceptables par la majorité. La voix du Grand Conseil Coutumier doit être entendue sur les dossiers importants pour l’avenir du territoire.
⁃ parfois il peut exister des désaccords sur certains sujets. Mais nous sommes en capacité de nous comprendre, de nous respecter et de travailler ensemble dans l’intérêt du territoire. Cette démarche garantit l’acceptabilité, la pérennité et l’efficacité de nos actions.
Pour rappel, le Grand Conseil Coutumier des populations amérindiennes et bushinenge a été créé le 11 février dernier. Il remplace le conseil consultatif des populations amérindiennes et bushinenge. Il s’agit d’une disposition de la loi égalité réelle outre-mer. Il est constitué de 18 membres et a pour président Silvio Van Der Pjil. C'est un organe consultatif qui a pour objectif de représenter et de défendre les intérêts des populations autochtones. Toutes les questions liées à l’environnement et au y sont notamment abordées.

Rédigé le Lundi 3 Septembre 2018 - Service de la Communication

Propreté urbaine | Vie citoyenne | Tranquilité urbaine | Election | Recensement