L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  


A l'affiche au Toucan

L'ÎLE AUX CHIENS

NOUVELLE DATE: Samedi 31 août à 19h00 / en plein air au Camp de la transportation / entrée gratuite Réalisé par Wes Anderson Avec les voix de Vincent Lindon, Louis Garrel, Romain Duris Animation / Etats-Unis, Allemagne / 2018 /...




Rejoignez-nous !





Education

[Affaires scolaires] : Madame le maire invitée au Sénat pour faire part des réalités et des besoins de Saint-Laurent en matière de scolarisation


Ce matin Madame le maire de Saint-Laurent du Maroni, Sophie CHARLES, était invitée par le sénateur de Guyane Antoine Karam à intervenir dans la cadre de la future loi sur l’École de la confiance qui prévoit notamment la scolarisation à partir de 3 ans.

Aux côtés du sénateur Karam était également présente la conseillère technique de la Commission Culture, Éducation et Communication du Sénat pour le Groupe La République en Marche.

Madame le maire a d’abord rappelé la situation exceptionnelle à laquelle doit faire face la commune en matière de scolarisation (9600 élèves dans le premier degré répartis dans 29 écoles avec l’obligation pour la commune de construire chaque année l'équivalent d'une école).


Elle a par ailleurs souligné l'avancée que constituera la scolarisation dès 3 ans du point de vue éducatif. Mais Madame le maire a également rappelé les difficultés qu'aura la commune à scolariser l'ensemble des enfants dès 3 ans si la loi ne prévoit pas des dispositifs qui permettront à la commune d’accueillir l'ensemble des effectifs à scolariser. Il s'agit notamment de :

  • la demande d’expérimentation de la double vacation dans 5 écoles pilotes situées dans des zones à forte croissance démographique mais où l’extension des écoles existantes ou la construction de nouvelles écoles sera problématique faute de foncier suffisant et/ou en raison de moyens financiers contraints.
  • la double vacation permet d’accueillir deux groupes d’élèves dans une même classe : un groupe le matin et un l’après-midi.
  • la simplification des normes afin de construire des établissements scolaires plus rapidement et ainsi répondre de façon plus réactive à l’accroissement des effectifs.
  • la constitution d'une réserve foncière à partir de terrains libérés par l'Etat au profit de la commune afin de bénéficier de ces derniers dans des délais rapides pour la construction des établissements
  • le financement à 100% par l'Etat de la construction des établissements scolaires

Rédigé le Mardi 5 Février 2019 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport | Aménagement urbain | Economie/Emploi | Education | Citoyenneté | Associations