Les archives

Surveillance de la grippe A(H1N1) 2009

GUYANE | Le point épidémiologique — N° 06 / 07 septembre 2009


Surveillance des cas sporadiques

Surveillance de la grippe A(H1N1) 2009
Le premier cas confirmé biologiquement de nouvelle grippe A/H1N1 a été signalé le 30 juillet chez un homme ayant effectué un séjour aux Etats-Unis dans l’Etat de New-York.
Depuis 87 cas biologiquement confirmés ont été signalés dont 21 importés (Etats-Unis, Guadeloupe, Surinam, Brésil, métropole), 36 acquis localement et 30 en cours d’investigation.


Surveillance des cas groupés et des recrudescences de cas en patientèles

Au 7 septembre, 5 signalements de cas groupés répondant à la définition de cas ont été réceptionnés à la Cire Antilles-Guyane et 2 ont été mis en évidence lors d’enquêtes épidémiologiques menées sur les cas sporadiques.
Le dernier cluster, signalé cette semaine, est survenu en milieu professionnel dans un groupe de 130 personnes en provenance de métropole. Ce groupe a été en contact en métropole avec des cas biologiquement confirmés pour le virus A(H1N1) 2009 : 4 personnes dans le groupe ont présenté
un syndrome grippal à partir du 04/09/2009 et 2 des 3 prélèvements analysés sont positifs pour le virus A(H1N1)2009.
Au total, le virus A(H1N1)2009 a pu être identifié pour 3 clusters investigués

Surveillance des virus grippaux

Parmi les 204 prélèvements réalisés depuis le 23 juillet 2009 (regroupements de cas exclus), 44% se sont révélés positifs au virus A(H1N1) 2009. Les prélèvements réalisés en milieu hospitalier présentent un taux de positivité pour ce virus de 48%, alors que ce taux est de 36% en population générale (prélèvements réalisés par les médecins sentinelles ou les centres et postes de santé sentinelles).
Bien que la représentativité de ces données soit encore à améliorer, le virus A(H1N1)2009 reste prépondérant par rapport aux autres virus grippaux saisonniers .

Surveillance des syndromes grippaux par les médecins généralistes du réseau sentinelle et les Centres et postes de santé

Sur le littoral, la surveillance épidémiologique réalisée à partir du réseau de médecins sentinelles a mis en évidence, à partir du mois de juin, une recrudescence progressive du nombre de consultations
pour syndrome grippal ; cette augmentation ayant atteint 310 consultations en semaine 2009-34.

Depuis deux semaines, on assiste à une flambée du nombre de consultations avec un total de 1057 consultations pour syndrome grippal chez les médecins généralistes en semaine 2009-35 et plus
de 1340 consultations pour la semaine 2009-36. Alors qu’en semaine 2009-35, la moitié des cas provenait de l’Ouest de la Guyane (villages situés sur le fleuve du Maroni, Saint-Laurent du Maroni et
de Mana), on assiste depuis la semaine 2009-36 à une généralisation de la circulation virale sur l’ensemble du littoral, marquée par une forte augmentation du nombre de consultations pour syndrome grippal sur la commune de Kourou et sur l’île de Cayenne.

Pour l’intérieur de la Guyane où la surveillance syndromique n’avait pas mis en évidence d’évolution majeure jusqu’en semaine 2009-34, une recrudescence du nombre de consultations pour syndrome grippal, similaire à celle du littoral, a été observée en semaine 2009-35 pour les centres et postes de santé situés sur le fleuve du Maroni.
Cette recrudescence s’est effectivement intensifiée en semaine 2009-36, en particulier à Papaïchton et Maripasoula

Surveillance hospitalière

Passages aux urgences
• Au Centre Hospitalier Andrée Rosemon (CHAR) de Cayenne, on assiste, depuis la semaine 2009-34, à une augmentation progressive du nombre de passages pour grippe allant jusqu’à 56
passages hebdomadaires au cours de la semaine 2009-35 . Les patients présentant un syndrome grippal vus aux urgences sont désormais orientés vers la consultation dédiée « grippe », contribuant ainsi à la diminution du nombre de passages aux urgences observée en semaine 2009-36.

• Au Centre Médico-Chirurgical de Kourou (CMCK), le nombre de passages aux urgences pour fièvre isolée connaît depuis quatre semaines une augmentation modérée difficile à interpréter compte tenu du contexte épidémique de la dengue qui sévit encore modérément en Guyane.

• Au Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais (CHOG), l’absence de données depuis la semaine 2009-30, ne permet pas de suivre l’évolution du phénomène en milieu hospitalier.
L’ARH signale cependant une augmentation de l’activité par rapport aux semaines précédentes .

Cas hospitalisés
Depuis le début de la surveillance, 16 cas biologiquement confirmés ont été hospitalisés dont 2 présentant une forme sévère.

Estimation du nombre de cas A(H1N1) 2009

Sur la base des résultats des analyses virologiques disponibles, la part des syndromes grippaux vus en consultation hospitalière, de ville ou dans les centres et postes de santé de l’intérieur de la Guyane, liée au nouveau virus A(H1N1)2009, est estimée à 44% depuis le début du mois d’août.

Sur les 2912 cas estimés ayant consulté (hors établissements hospitaliers) pour un syndrome
grippal au cours des trois dernières semaines, 1281 seraient liés au nouveau virus A(H1N1)2009.
|

Analyse de la situation épidémiologique

La situation actuellement rencontrée en Guyane se caractérise depuis deux semaines par une très forte augmentation du nombre de consultations pour syndrome grippal, tant chez les médecins généralistes du littoral que dans les Centres de santé du Maroni.

De plus, un taux de positivité élevé pour le virus A(H1N1)2009 est retrouvé parmi les analyses biologiques réalisées depuis la mi-août, et une augmentation du nombre de passages aux urgences pour suspicion de grippe est observée au Centre Hospitalier de Cayenne.

La circulation active du virus A(H1N1)2009 se généralise et s’intensifie dans l’Ouest Guyanais et sur l’ensemble du littoral.
Les premières estimations portent à 1280 cas, le nombre de personnes ayant consulté pour une grippe A(H1N1)2009 pour les 3 dernières semaines.

Le point épidémio - Quelques chiffres à retenir

• Guyane
− 1280 cas cliniques depuis le 17 août 2009 (premières estimations)

b[Situation dans les DFA]b
• En Martinique :
− 2900 à 3700 cas cliniques estimés depuis le 3 août

• En Guadeloupe :
− 27 cas confirmés

• A Saint-Martin :
− 15 cas confirmés dont 13 acquis localement − en partie Hollandaise, 21 cas confirmés

• A Saint Barthélémy :
− 2 cas confirmés

Cire Antilles Guyane
Tél. : 596 (0)596 39 43 54
Fax : 596 (0)596 39 44 14
http://www.invs.sante.fr
http://www.guyane.sante.gouv.fr

Rédigé le Jeudi 10 Septembre 2009 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances