A L'AFFICHE AU TOUCAN

FERMETURE POUR TRAVAUX

Léon BERTRAND, maire de Saint-Laurent du Maroni, informe les administrés que le cinéma municipal Le Toucan est fermé pour cause de travaux.     La Ville de Saint-Laurent investit dans la réalisation de travaux afin d’améliorer les...






Les archives

Séance spéciale : Nouvel an chinois le 14 février

En partenariat avec l’association SAINT FA FOEI KON , Production La Lanterne et RFO


Séance spéciale : Nouvel an chinois le 14 février
L’IMMIGRATION CHINOISE EN GUYANE ET EN MARTINIQUE

Deux Documentaires de 52’-Réalisés par Jil Servant

Partie 1 : A la suite de 3 vagues migratoires distinctes (1860, entre 1920 et 1970 et de 1980 à nos jours), une communauté chinoise s’est constituée en Guyane et en Martinique. Les 2 premières vagues sont majoritairement composées de Chinois Hakkas, provenant du Guangdong (Canton). Ce sont des paysans miséreux, engagés pour travailler dans des plantations de canne à sucre, mais qui parviendrons rapidement à ouvrir des petites boutiques et contribueront à l’essor du commerce en Guyane et en Martinique. Les Chinois de la dernière vague sont issus majoritairement d’une autre région, le Zhéjiang : même s’ils ont plus d’attaches avec la Chine, la plupart ne repartiront plus.

Partie 2 : William HO A CHUCK et le docteur YANG TING sont partis à la fin du 19ème siècle pour finalement s’installer l’un en Guyane l’autre en Martinique. Pour leurs descendants, Marc HO A CHUCK et Jeanne YANG TING, 5 générations plus tard, le mystère reste entier quant à leur lieu de naissance. Aidés par des Chinois, ils vont en Chine pour la première fois, afin d’essayer d’en savoir plus sur leurs aïeux respectifs.

Séances :
Dimanche 14 février à 18h pour la partie et 19h15 pour la partie 2.
Entrée gratuite.

Rédigé le Samedi 30 Janvier 2010 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances