Les archives

Plus de 5 millions d'euros investis pour l'amélioration des conditions de vie des habitants

Le mercredi 10 novembre dernier, le maire Léon BERTRAND, une délégation d'élus et de techniciens se sont rendus devant l'école élémentaire Edgard Milien afin de faire le point sur trois chantiers :



Le revêtement en enrobé de la rue Milien

Plus de 5 millions d'euros investis pour l'amélioration des conditions de vie des habitants
La rue Milien est un axe routier de 1 500 mètres en pleine évolution, qu'il fallait absolument revêtir en enrobé, afin de rendre plus commode, la circulation des véhicules motorisés (voitures, motos), des vélos et des piétons.

Les travaux engagés pour un montant de 495 000 euros financés à hauteur de 246 000 € par l'Etat, 150 000 € par le Département, et 99 000 € par la ville, ont permis de réaliser :
- la scarification sur 5cm de la chaussée en place, après des purges locales,
- le rechargement général en grave non-traitée sur 5 cm (10 cm sur les zones purgées)
- le revêtement en enrobé à chaud de 5 cm d’épaisseur, sur 6 m de large pour la voie principale et 5 m pour la voie secondaire
- la réalisation d’accotement en latérite, à raison de 2 m de large sur l’axe principal et 1,50 m sur la voie-annexe avec une épaisseur moyenne de 10 cm
- le curage de l’ensemble des fossés existants, de manière à établir la continuité hydraulique
- la pose de 3 ralentisseurs sur l’axe principal
- et la reprise de l’assainissement pluvial en partie nord

La construction du prochain réservoir d'eau de la ville situé à St-Jean

Plus de 5 millions d'euros investis pour l'amélioration des conditions de vie des habitants
La constante croissance de notre population, conjuguée à la remontée du biseau salé sont les deux problématiques liées à la bonne distribution de l'eau, pour lesquelles la collectivité a voulu apporter une réponse efficace et durable.

Le Conseil municipal a donc validé la création d’une nouvelle usine en amont du Village Saint-Jean.

Les travaux engagés pour un montant de 5 300 000 millions d'euros (opération inscrite au Plan Exceptionnel pour la Guyane, annoncé au nom du Gouvernement par le Ministre Léon BERTRAND en mai 2006) financés à 98% par l'Etat, et les travaux du réservoir d'un montant 897 515 €l financés à 50% par le FEDER, 30% par le FIDOM et 20% par la ville, ont permis de réaliser les trois lots suivants:

- le déplacement de la prise d’eau existante,
- la pose d’un réseau de canalisation sur 14,3 km,
- la construction d’un réservoir de 2 000 m3

L'éclairage de la RD11 du pont de la Balaté à l'entrée du village Pierre

Les travaux d’extension de l’éclairage de la RD11 concernent 400 m de route du pont de la Balaté à l’entrée du Village Pierre. Ils répondent aux attentes des nombreux enfants et personnes non véhiculés qui empruntent chaque jour cette route, au même titre que les travaux d’extension d’éclairage du quartier des Sables Blancs, il y a quelques mois.

Les travaux engagés pour un montant de 36 658 euros financés à hauteur de 29 326 € par le FIDOM et la DGE, et de 7 332 € par la ville, entre dans le cadre de l'opération "éclairage public de points sensibles, et qui a aussi concerné le quartier des Sables Blancs :.
Dans son ensemble l'opération a couté 179 000 € dont 38 811 € financés par la ville.


A savoir
L'éclairage public de l'ensemble de la ville est un poste de dépense très important dans le budget communal qui correspond à 374 000 € par an, soit 114 000 € de facture EDF et 260 000 € de factures de maintenance (sur le marché CEGELEC).

De plus notre réseau d'éclairage public compte dorénavant 60 armoires de commandes, 1 700 candélabres et 1 800 points lumineux.

visites_de_chantiers_rue_milien,_reservoir_d_eau_st_jean,_eclairage_rd11_1.pdf Visites de chantiers RUE MILIEN, RESERVOIR D'EAU ST JEAN, ECLAIRAGE RD11.pdf  (1.47 Mo)


Rédigé le Jeudi 11 Novembre 2010 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances