A L'AFFICHE AU TOUCAN

BABY BOSS

Du 21 au 25/06 De Tom McGrath Avec Timothé Vom Dorp, Stefan Godin, Vincent Ropion Genres Animation, Comédie USA-2017-1h38 A partir de 6 ans C'est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras – surtout...






Les archives

Les risques auditifs liés à l'écoute de musique amplifiée.


Les risques auditifs liés à l'écoute de musique amplifiée.
Aujourd'hui 10 % des moins de 25 ans présentent une perte auditive pathologique, due à l'écoute de musique amplifiée.

Les pratiques à risque, telles que l'écoute prolongée de lecteurs MP3 à fort volume et la fréquentation de concerts et discothèques, sont en forte augmentation.

Elles exposent donc de plus en plus de jeunes à des volumes sonores élevés pouvant provoquer une dégradation de l'audition.

Les atteintes de l'audition sont parfois irréversibles, entraînant surdité partielle ou totale, acouphène ou hyperacousie (intolérance au bruit).

Face à ces risques, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) a choisi de sensibiliser les jeunes à une écoute "responsable" afin qu'ils puissent continuer à profiter pleinement de leur passion.

Vous trouverez prochainement à la Mairie de Saint-Laurent du Maroni et ses services ayant vocation à pratiquer de la musique tels que : École Municipale de Musique et de Danse, le C.C.M.L et le P.A.E.J des dépliants 'intitulé : "Tout savoir sur les risques auditifs" diffuser par l'Inpes, afin de mieux sensibiliser les jeunes de 11 à 18 ans aux risques auditifs, les informer sur le danger, et surtout leur donner les moyens de se protéger et les inciter à adopter une écoute responsable.

Pour de plus amples informations, connectez-vous sur le site : www.ecoute-ton-oreille.com ou sur www.youtube.com/jeniferlive.

Rédigé le Jeudi 22 Septembre 2011 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances