A L'AFFICHE AU TOUCAN

LES NOUVELLES AVENTURES DE PAT ET MAT

Mercredi 23 Août à 11h00 : Cinévacances, projections gratuites Réalisation Marek Benes République Tchèque -Animation-2016-40mn-à partir de 3 ans Les deux inséparables bricoleurs ont encore des idées à la pelle pour améliorer leur quotidien. Un...






Les archives

Les réformes de l'Education en Guyane : intervention de Léon BERTRAND

Les enseignants, les élèves et leurs parents se sont retrouvés plusieurs fois dans les rues de la ville de Saint-Laurent du Maroni, pour manifester leur colère et leur mécontentement sur la probable application des réformes de l'Education nationale en Guyane, qui prévoient notamment la suppression de postes.
Monsieur le Maire sensible à leurs préoccupations a reçu un collectif qui lui a dressé un tableau noir sur la situation des établissements de la ville. Suite à cela, il a décidé d'adresser un courrier à Monsieur Xavier Darcos, Ministre de l'éducation nationale, afin de le sensibiliser aux spécificités guyanaises.


Courrier à Monsieur le Ministre de l'éducation nationale

Monsieur le Ministre,

J'ai eu l'occasion de recevoir un collectif formé par des parents d'élèves, des enseignants et des élèves et qui ont attiré mon attention sur les conséquences catastrophiques que risque d'entrainer l'application pure et simple des réformes de l'éducation nationale en Guyane et particulièrement dans l'ouest de ce département.

En effet, la réduction de la dotation horaire prévue, se traduisant immanquablement par la suppression de postes d'enseignants provoquera la disparition de classes spécialisées et des options facultatives.

Dans une région, accusant déjà un retard structurel important, avec un taux d'échec scolaire élevé, en prise à une démographie exceptionnelle, où chaque rentrée scolaire est un défi extraordinaire à relever, les effets de mesures au demeurant, justes pour le territoire hexagonal, affecteront durablement le parcours d'une population scolaire déjà fragilisée par un pourcentage important de jeunes non francophones.

Monsieur le Ministre au nom de la Guyane que vous connaissez personnellement pour y être déjà venu, je vous demande de bien vouloir dépêcher une mission sur le terrain avant toute application définitive de la réforme, afin de coller au plus près de nos réalités.

En vous remerciant pour votre compréhension, recevez, Monsieur le Ministre l'assurance de mes respectueuses salutations.

Léon BERTRAND.
Saint-Laurent du Maroni, le 25 avril 2008

Rédigé le Jeudi 22 Mai 2008 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances