Les archives

Le Président du Club de la Presse présente ses condoléances à la famille de Claudia SIMON-CHARLEY


Le Président du Club de la Presse présente ses condoléances à la famille de Claudia SIMON-CHARLEY
Il était une fois, dans une grande tristesse et une immense douleur, une certaine Claudia CHARLEY fut accompagnée dans sa dernière demeure.

Membre du Club de la Presse de Guyane, Claudia faisait partie de ces femmes d’exception et de conviction. De la conviction qu’un autre monde est possible par le partage et la rencontre de l’autre, elle est toujours passée de la parole aux actes. Dans ce métier de l’information et de la communication, nous avions la même passion, à savoir la proximité. La proximité du citoyen avec tous les composants de la cité qui conditionnent sa vie quotidienne; qu’elle soit politique, économique, culturelle ou sociale et ce grâce aux médias. C’est bien évidemment que Claudia devint alors la lumière de 97320.com et de ouebtv.fr.

Ensemble, nous disions que le média doit créer des liens entre les citoyens afin de réinventer le vivre ensemble pour demain…et voilà qu’elle nous quitte si tôt.

Une mère ou un prof pour certains, une sœur ou une amie pour d’autres, voici donc une jeune femme dont les journées n’avait point d’heures de répit tant elle voulait toujours apporter une contribution au bien être d’autrui. De l’enseignement au milieu associatif, en passant par la politique ou la communication, chacun d’entre nous, de St - Laurent à toute la Guyane voire même au delà de ce département, gardera quelque chose de Claudia CHARLEY.

Claudia CHARLEY, à chaque rencontre, aura marqué chacun d’entre nous à des lieux ou des moments différents, comme si elle avait vécu plusieurs vies avec une mission particulière. Mais elle n’aura vécu qu’une vie, malheureusement trop courte et elle laisse désormais un grand vide autour de nous.

En ce jour, j’espère qu’après les mots et la douleur légitime, nous n’oublierons pas ce que Claudia était et surtout ce qu’elle espérait pour tous. A nous d’œuvrer donc dans le même sens afin que cette flamme, cette lumière qu’elle a toujours dégagée soit toujours présente.

Aussi, au nom du Club de la Presse de Guyane, de tous mes collègues et confrères, j’adresse mes sincères condoléances à toute sa famille, à tous ses amis et proches, et surtout à ses enfants.

Emmanuel TOKO
Président du Club de la Presse de Guyane

Rédigé le Lundi 18 Octobre 2010 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances