Les archives

Journée de valorisation de la production locale - Sam 9 oct 2010

En partenariat avec La Chambre d'Agriculture de Guyane et la Mairie de Saint-Laurent du Maroni


Journée de valorisation de la production locale - Sam 9 oct 2010
Le nombre d’exploitations dans l’Ouest Guyanais a connu une forte croissance depuis une dizaine d’années. Cette croissance, qui avoisine les 30 % des exploitations, est caractérisée par la présence accrue des cultivateurs sur abattis. Ces derniers ont accès depuis quelques années aux principaux marchés communaux de Guyane, où ils côtoient les agriculteurs Hmongs comme les revendeurs de produits agricoles. Ainsi, une confusion s’est peu à peu immiscée dans l’esprit des consommateurs qui ne savent plus reconnaître les producteurs des revendeurs. Le retard pris par les exploitants de Guyane en matière de respect des règles d’étiquetage normalisé liés à la vente des fruits et légumes sur le territoire Français n’a fait qu’amplifier ce phénomène.

Dans le même temps, nous avons porté une attention particulière aux attentes du public en matière de qualité des produits issus de notre agriculture. Il apparaît que les consommateurs sont aujourd’hui sensibles à l’origine des productions et à la qualité sanitaire des fruits et légumes qu’ils consomment.

C’est pour répondre à ces deux grandes interrogations des consommateurs que la Chambre d’Agriculture et la Mairie de Saint Laurent du Maroni souhaitent organiser une première journée de valorisation de la production locale le samedi 9 octobre 2010 de 7H à 13H à la Rue Schoelcher (Rue du Cinéma municipal Le Toucan) : près de 80 exposants (fruits fleurs, légumes..., et des stands d'information sur le métier d'agriculteur et sur la législation en vigueur.


Rédigé le Lundi 20 Septembre 2010 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances