A L'AFFICHE AU TOUCAN

SPLIT

JEUDI 23 MARS à 18h00 en VOSTFR SEANCE UNIQUE De M. Night Shayamalan, Zack Roberts Avec James McAvoy, Anya Taylor Genres Thriller, Fantastique USA-2017-1h57 Interdit aux moins de 12 ans Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs...






Les archives

Informations et recommandations sanitaires


Pour préserver la qualité de votre eau :
• après quelques jours d’absence, purgez vos conduites avant consommation.
• consommez exclusivement l’eau du réseau d’eau froide. Si vous la conservez, conservez la au froid, pas plus de 24H, dans une carafe afin qu’elle s’aère et perde ainsi son goût et son odeur chloré.
• les traitements complémentaires (adoucisseurs, purificateurs…) sont sans intérêt pour la santé sur le réseau d’eau froide utilisé pour la consommation, voire même dangereux car ils peuvent accélérer la dissolution des métaux des conduites, ou devenir des foyers de développement microbien lorsque leur entretien est mal assuré. Un traitement d’adoucissement ne présente en Guyane aucun intérêt compte tenu des faibles valeurs TH (dureté de l’eau) rencontrées.

Agressivité : Elle peut être estimée au regard de la minéralisation et du pH (acidité). Globalement l’eau en Guyane est à pH bas et très faible minéralisation, donc potentiellement agressive vis-à-vis des canalisations métalliques.

Nitrates : Le respect de la valeur limite de 50mg/l pour les eaux de consommation permet d’assurer la protection des femmes enceintes et des nourrissons alimentés avec l’eau du robinet.

Pesticides : Certains pesticides ont des effets ou sont suspectés d’avoir des effets sur la santé lorsqu’ils sont consommés pendant toute une vie. Par précaution, la valeur réglementaire, très faible, est inférieure au seuil de toxicité connue.
L’eau distribuée en Guyane ne contient généralement pas de nitrates ni de pesticides et pour les quelques valeurs détectées en 2006, elles sont toutes inférieures aux normes.

Fluor : L’eau en Guyane est peu fluorée, une prévention optimale de la carie dentaire passe par un apport complémentaire de cet élément (sel fluoré, dentifrice fluoré, comprimés).

Rédigé le Mardi 6 Novembre 2007 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances