Les archives

Il était une fois dans l'ouest... le marathon des libertés


Il était une fois dans l'ouest... le marathon des libertés
Joli succès pour notre épreuve de fin de saison, avec une participation conforme aux attentes et beaucoup de compliments de la part de tous ceux qui ont pris part à la course.
Le choix du circuit a donné du fil à retordre aux organisateurs : il fallait en effet composer avec un tout petit panel de routes et trouver un trajet moins ardu que celui de l’ancien « Marathon de l’Ouest ». Au final, c’est très réussi. L’ASL offre un parcours qui ne vient pas concurrencer le Marathon de l’Espace mais au contraire offrir un type de prestation différent et susceptible de satisfaire un autre genre de public. En plus d’être relativement plat, le parcours évite la monotonie des grandes lignes droites et permet de faire découvrir la ville, ses quartiers et sa périphérie, même si cela doit se faire au pas de charge !
Les participants y ont été sensibles et nous encouragent à conserver ce tracé l’an prochain. Tous ont souligné la qualité de l’organisation et de l’encadrement, facilité par la présence de la police municipale. Des ravitaillements fréquents ont permis aux coureurs de faire face à la chaleur, et une fois de plus les bénévoles ont fait un énorme travail. N’oublions pas pour autant le gros boulot effectué en amont par les piliers du club pour mesurer et baliser le circuit, sans parler de leur gestion efficace des démarches administratives nécessitant une endurance à toute épreuve.
Les athlètes ont fait honneur à tout cela en nous offrant du beau spectacle. Le marathonien Christophe Le Saux gagne son pari de finir en dessous de 3 heures en bouclant la boucle tout en nous en bouchant un coin en 2h54, dans un état de fraîcheur déconcertant. L’ASL Clément Roblin signe une belle deuxième place pour sa dernière participation sur le sol Guyanais avant de retourner au pays du fromage. Notre 2ème participant ASL au marathon, Gaëtan Dirou, a eu la sagesse de ne pas se mettre en danger et d’abandonner après une saison bien remplie, tout comme le deuxième « engagé permanent sur toutes les compétitions » François Hassenfratz. Dixit ce dernier, « il n’y a que les grands compétiteurs qui abandonnent ».
Du côté du semi-marathon, les 48 lascars lancés dans l’aventure n’ont pas démérité. Le TAC s’est offert la plus haute marche du podium avec l’infatigable Raimondo Franco, suivi par un Félix Grison en pleine forme, premier du podium senior. Décidemment conquis par les flashes des photographes, c’est lui qui a représenté Michel Esline, 3ème V1 de la course à la remise des récompenses. Un rien narcissique, Félix ?
Chez les filles, une belle bataille dans les règles entre Pierre-Ange Paradis et Isabelle Gumilar. C’est finalement la coureuse de l’étoile Montjolienne qui l’a emporté au terme d’une lutte sportive spectaculaire.
Quant à Jeannette Richard, elle prend goût aux récompenses puisqu’elle termine première V2 et repart avec une jolie borne en bois de Guyane estampillée ASL fabriquée par son professionnel de mari. Enfin, le prix du dévouement et de la gentillesse a été attribué à l’unanimité à notre coach Jean-Michel Dauvin, l’homme de toutes les situations !
Après une remise des prix un poil patriotique, grâce au DJ Paco et sa Marseillaise de derrière les fagots, associée à une collation toujours appréciée par tous, la journée s’est terminée par un sympathique et délicieux repas au club house du Cosma Rugby. Bravant la chaleur et la fumée, notre triplette de cuistots émérites, Lionel, Brigitte et Gérard nous a gâté avec des brochettes et des grillades succulentes.
(copyright patricia)


Mot du Président

Il était une fois dans l'ouest... le marathon des libertés
Au nom du bureau, je voudrais remercier tous les bénévoles de l'association qui ont bien voulu donner de leur temps. La participation de chacun est importante quelque soit la tâche assignée. C'est la somme des contributions de chacun qui nous permet de réussir ensemble nos actions.

La récompense, c'est la satisfaction des coureurs. Ils ont apprécié la justesse du kilométrage, la présence de signaleurs à tous les carrefours, les différents paysages du parcours ( forêt, ville, bord de fleuve...), les beaux trophées, les fleurs, la présence du médecin, les nombreux ravitaillements, Etc.

Un coup de chapeau à Dominique Richard qui a passé des heures pour le mesurage du circuit ( aidé par stéphane) et la réalisation des trophées ( bornes kilométriques) et au médecin qui s'est bien occupé des coureurs. Bertrand Simon nous a bien aidé à l'informatique.

Il ne sera pas possible de citer tous le monde. Mais soyez certain que le bureau est reconnaissant de votre effort pour que le sport progresse dans l'Ouest.


Merci à tous.
Le président.


Rédigé le Mardi 24 Juin 2008 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances