Les archives

1ers États Généraux du cinéma et de l'audiovisuel en Guyane


1ers États Généraux du cinéma et de l'audiovisuel en Guyane
Vendredi 19 juin 2009, à St-Laurent du Maroni, se sont déroulés les 1ers États Généraux du cinéma et de l'audiovisuel en Guyane, dans le cadre du festival America Molo Man dédié à la production sud-américaine, avec pour cette première édition un focus sur le Brésil.

Une bonne quarantaine de participants, pour la plupart professionnels du cinéma et de l'audiovisuel, étaient présents à ce rendez-vous visiblement très attendu et organisé par l'Atelier Vidéo & Multimédia, Sa k'animer et le cinéma municipal Le Toucan.

La séance a commencé par un discours de bienvenue de la part du Maire de St-Laurent, Léon Bertrand, qui s'est déclaré très volontaire sur sa politique en matière de cinéma depuis le rachat de la salle « Le Toucan » par la municipalité. Les impacts de l'image n'ont pas échappé à sa vision d'ancien ministre du tourisme, tout comme les retombées économiques ou la création d'emplois qualifiés.

Cécile Sogan, directrice du cinéma municipal, enchainait sur la formation en annonçant, suite à la résidence d'écriture de documentaire d'avril 2009, une formation « image et son » d'ici la fin de l'année et une autre sur le montage en 2010.

Mme Wakselman, conseillère « spectacle vivant et cinéma » à la Drac Guyane, nous a ensuite exposé en détail le dispositif générale de la convention de développement cinématographique entre l'État et la Région.

Grande absente de cette rencontre, la Région Guyane s'était excusée par la voix de son Vice-Président Jean-Paul Fereira, délégué à la culture, en déplacement au Surinam. « Ce qui ne veut pas dire que la Région ne travaille pas sur le dossier et que la convention ne sera pas signée. Bien au contraire », nous a-t-il déclaré. Quant à savoir quand et avec quel contenu, cela reste en interrogation ? Certains participants ont manifesté leurs besoin et envie d’échanger avec la Région pour discuter du potentiel de l’audiovisuel et du cinéma en Guyane ainsi que des problématiques rencontrées par le secteur ; ils voudraient aussi participer à la réflexion quant au contenu de la convention de développement cinématographique entre l'État et la Région.

Osange Silou-Kieffer, journaliste, Présidente du festival Cinamazonia et à l'origine des fonds CNC / Outre-Mer, a souvent pris la parole pour expliquer comment s'étaient organisés les professionnels de la Réunion ou de la Guadeloupe afin de se structurer et d'amener leur région à conclure cette convention. Ses propos ont été d'un apport précieux pour l'ensemble de l'assistance et ont grandement contribué à la qualité des débats.

De nombreux auteurs, réalisateurs, producteurs (Murielle Thierrin, Juan Zapata, Olivier Sagne, Serge Poyotte, Emmanuel Toco, Pierre-Olivier Pradinaud, Stéphane Trouille, Didier Urbain, etc...) nous ont fait part de leurs expériences et de leur attente face à la convention régionale de développement cinématographique, avec non loin la question d'un bureau des tournages, ainsi que de leur besoin à travailler plus régulièrement en partenariat avec RFO Guyane, absente au débat. A noter que la chaîne locale ACG a aussi été absente de ce colloque.

En dernière partie de séance, la majorité des participants s'est déclarée favorable à la création d'une association regroupant les indépendants du cinéma et de l'audiovisuel en Guyane. Rendez-vous a été pris à Cayenne, en octobre prochain, pour formaliser cette structure autour d'un manifeste lors de la soirée « Comme une lettre au cinéma » organisée par Sa k'animer. L'association devant être célébrée lors du festival Cinamazonia le mois suivant, avec la proposition d'organiser une nouvelle table ronde.

En coulisse, après les débats, lors du pot offert par « 5° Nord Productions » (société de productions audiovisuelles en train de se monter à St-Laurent du Maroni,) il a été évoqué avec la Drac de participer à la publication d'un guide ressource culturel en Guyane, sur le chapitre du cinéma et de l'audiovisuel.
Notons pour conclure que ces 1ers États Généraux du cinéma et de l'audiovisuel en Guyane devraient faire l'objet d'une publication écrite retraçant les principales interventions.

p/o collectif
Didier Urbain

Voire l'extrait du JT de RFO : http://www.dailymotion.com/user/avm973/video/x9nxhq_reportage1eresrencontresaudiovisuel_news

1er_etats_generaux_de_l\_audiovisuel_article_france_guyane.pdf 1er états généraux de l'audiovisuel article France Guyane.pdf  (332.08 Ko)


Rédigé le Lundi 29 Juin 2009 - Service de la Communication

La mairie | Vie pratique | Culture/Patrimoine | Sport et Loisirs | Aménagement du territoire | Economie et solidarité | Vie citoyenne | Vie associative | Tourisme | Communiqués | En guyane et ailleurs | Les archives | La Ville au rythme des vacances